Gabriel Hervé Gwet prépare la relève du cinéma camerounais

Après son court métrage «Stop covid-19» sacré au Sayen Festival, l’acteur et producteur, a décidé de former des jeunes dans les métiers du 7e art à travers sa maison de production Glory Be Entertainment.

Pour l’acteur Gabriel Hervé Gwet, la responsabilité d’une star envers ses fans ne se limite pas qu’aux selfies lors de leur rencontre. Il est également de son devoir de les accompagner et de tenir la main de ceux qui souhaitent se lancer dans le cinéma ou tout simplement devenir acteur comme leur icône. C’est ce qui l’a motivé à encadrer une dizaine de jeunes à travers sa maison de production, Glory Be Entertainment. La star des séries «Guerre des sexes» et «Awa» réalisées par Simon Wlliam Kum, ainsi que de «Miel Amer» de Blaise Option a récemment offert des formations aux cinéastes en herbe. A l’issue de celle-ci, les meilleurs ont été retenus pour un court métrage dont le tournage s’est déroulé durant une semaine dans certaines localités des régions de l’Ouest et du Littoral. Notamment, à Dschang et à Douala. «Les jeunes sont abandonnés à eux-mêmes. La preuve, ils accourent par milliers dès qu’il y a un casting. J’ai trouvé impératif de les canaliser sans abuser d’eux», a indiqué l’acteur de «Nina, je suis ton bourreau» réalisé par Serge Fonda. Objectif : préparer la relève. «Il est important de tenir les jeunes par la main afin de leur leur permettre de réaliser leurs rêves et surtout leur montrer qu’il n’y a pas de faussée entre leur génération et la nôtre», a-t-il conclu. Pour le moment, ce court métrage, deuxième production de la maison Glory Be Entertainment est en post-production. Il sortira dans les prochains jours.

Articles en relation

Le Club des figurants : la case départ aux multiples avantages

A l’initiative des acteurs Serge Belang et Prince Guy Kamdem, cette plateforme accompagne les jeunes qui souhaitent se devenir acteurs.   De nombreux jeunes souhaitent devenir acteurs de cinéma, mais ignorent comment s’y prendre. A ce jour, il n’existe pas encore une école de formation dédiée à l’actorat au Cameroun. Ceux qui s’y aventurent se […]