fr1 en1 
  • Home
  • Actu
  • Formation : plus de 33 cinéastes à l’école

Formation : plus de 33 cinéastes à l’école

Initiée par l’Institut Spécialisé de formation aux métiers du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique Centrale en abrégé ISCAC, cette formation vise à valoriser et rehausser le niveau du potentiel cinématographique du Cameroun. Elle a également pour objectif de vendre les avantages du Cameroun dans les productions étrangères

iscac

Apprenants en direction de production de l'ISCAC (Droits réservés)

Du 30 janvier au 18 février 2017, ces assistants réalisateurs et directeurs de production ont été entretenus respectivement par les cinéastes Marocains Lahcel Majid et Abdellah Dari, sur les problématiques singulières de chacun de ces deux corps de métiers du cinéma.

En assistanat de réalisation, les étudiants ont droit à des cours sur la prise en main du scénario et le dépouillement, les aspects juridiques et financiers ainsi que les repérages. Tandis que chez les directeurs de production les leçons ont porté sur les responsabilités de leur fonction, les sources de financement et les mécanismes entre autre.

Triés sur le volet, ces trente trois apprenants répondent à un profil bien précis. Selon Marcel Epée, le directeur de l’ISCAC, ce sont d’abord ceux qui ont de l’expérience dans le métier à l’instar d’Alain FONGUE et  Frank Olivier NDEMA ; et ceux qui ont du potentiel comme Arnaud TSOWO.
Cette formation n’est que la première vague du programme Shoot In Cameroon en collaboration avec l’ISCAC.

A l’issue de cet apprentissage, un annuaire des professionnels du 7ème art made in Cameroun sera élaboré en vue de vendre et de proposer le savoir-faire des fils du pays aux internationaux.

 

Maimounatou Bourzaka