fr1 en1 
  • Home
  • Actu
  • Février 2019 : silence, en salle !

Février 2019 : silence, en salle !

De nombreux festivals auront lieu au cours de ce mois, ainsi que des projections de films en grande première.

 

 Sans titre 1

Salle de cinéma (Droits réservés)

 

Les projecteurs seront, aucun doute, braqués sur le septième art durant ce mois de février. C’est à la faveur des festivals et grandes premières de films qui se tiendront autant sur le plan national qu’à l’international.

Chelsy Suzy et Noëlle Kenmoe donneront le premier coup de clap ce 1er février au Cinéma Le Brady  avec la première européenne de leur film « Et si c’était à refaire ». Le long métrage qui a dernièrement fait salle comble à Douala Bercy.  Après cette première française, celles qui se font affectueusement appelées « Les dames fortes et swag du cinéma camerounais » regagneront le Cameroun pour la projection de leur dernier long métrage « Rebirth ». Ce sera le 15 février prochain à Yaoundé à la Place Saint Josué. Cette salle obscure située au quartier Omnisports servira également de cadre à la projection de « Me-nah » de Simon William Kum le 24 février prochain.

Bien avant ce rendez-vous qui se veut glamour et chic, les cinéphiles de la capitale du Cameroun auront droit à la projection de « Peau de panthère » de Brice Numkam. Ceci grâce au concept baptisé « 237 Dimanche Ciné » initié par la réalisatrice et productrice Chantal Youdom.

Deux jours après le « 237 Dimanche Ciné », ce sera au tour du Brésil de faire vibrer les cinéphiles camerounais au rythme des productions du pays de la samba. C’est dans le cadre de la 5e édition de la Semaine du Cinéma brésilien qui se tiendra du 5 au 11 février. L’équipe du Cinéma numérique ambulant sillonnera les collèges et lycées, ainsi que les salles obscures des villes de Yaoundé et Obala pour diffuser des films brésiliens et camerounais.

Les jeunes loups aux dents longues seront à l’honneur le 8 février prochain. C’est à l’initiative de Maïmounatou Bourzaka, la promotrice de votre site web d’informations dédié au cinéma camerounais www.cinecamer.info . La Journée du jeune cinéaste réunira la crème du cinéma camerounais autour d’une conférence-débat sur le thème : « Le marketing digital au service du cinéma camerounais », la projection de films et un atelier sur le film d’animation animé par Darius Dada.

Toujours à Yaoundé, le jeune réalisateur originaire du Noun, Oumar Nsangou, présentera son dernier film « L’insensé » au public de Yaoundé le 16 février à la Salle Sita Bella. Ce sera en présence de tous les acteurs et l’équipe technique de son long métrage.

A Douala, l’évènement qui fera courir des milliers de cinéphiles est sans doute la grande première de la version anglaise du premier long métrage d’animation camerounais. « Minga et la cuillère cassée » de Claye Edou sera diffusé ce 9 février à Douala Bercy à partir de 10h. Ce même jour, la réalisatrice Princess Dora Ndem dévoilera son tout dernier long métrage « Bossy Addiction » à Yaoundé. Le réalisateur Brice Fansi présentera son film "Silence" au passionnés du 7e art de Douala, le 22 de ce mois au cinéma l'Eden.

Côté festival, la ville de Melong abritera la 5e édition du Melong Movie show du 6 au 11 février, tandis qu’à Dschang se déroulera l’acte 5 du Festival Komane du 7 au 9 février. Après une année d’absence, le Festival international du court métrage d’Afrique centrale prendra le relais 20 au 23 février à Yaoundé avec au programme : des ateliers de formations, des conférences-débats et des projections de films. Les yeux seront rivés vers le Burkina Faso pour la grand-messe du cinéma africain qui se tiendra du 23 février au 2 mars prochain à Ouagadougou.

M.B.

 

Mots-clés: fespaco 2019,, Journée du jeune cinéaste,, Minga et la cuillère cassée ,, Chelsy Suzy,, Noelle Kenmoe,, Rebirth,, Me-nah,, Festival Komane,, Melong Movie show,