fr1 en1 
  • Home
  • Actu
  • Quand le coronavirus enrhume le cinéma

Quand le coronavirus enrhume le cinéma

Le covid-19 plombe le secteur à travers la fermeture des salles de cinéma, la mise au chômage technique des cinéastes, le report des premières de films et des festivals.

corona cinema closed

Pas de chance pour les « cinelovers » ! Les fans des humoristes Markus, Moustik le Karismatik, Ulrich Takam et Julien Eboko ne pourront pas communier avec leurs vedettes le 09 avril prochain à Canal Olympia Bessengué dans le cadre de la deuxième édition de Humour Ciné Show. L’évènement a été reporté à une date ultérieure suite aux mesures édictées par le gouvernement pour faire face au coronavirus. Le cas de la deuxième édition de cette rencontre culturelle promue par les blogueurs Arthur Himins et Laurène Boule n’est pas singulier. La fermeture des espaces de loisirs et la limitation du flux des populations a entraîné l’arrêt des activités à Canal Olympia, l’Institut Français et l’Institut Goethe : des espaces culturels qui servent de cadre aux projections cinématographiques. Ce qui ne va pas sans conséquence. La grande première du très attendu « Irrationnal Love » produit par Chelsy Suzy a aussi été reportée à une date ultérieure. Les cinéphiles devront donc attendre la fin de la pandémie du covid-19 qui paralyse le monde pour découvrir les premiers pas de Nathalie Koah à l’écran. On apprenait aussi ce 19 Mars sur la page Facebook du Ciné-club N'Kah, événement initié par Mary-Noël Niba a été reporté à une date ultérieure.

corona canal olympia douala
Cette crise sanitaire a amené certains cinéastes à ranger leurs caméras. Ils ont dû interrompre ou annuler le tournage de nombreux films et séries. C’est le cas du producteur et réalisateur, Simon William Kum qui a marqué une pause pour le tournage de sa série « Guerre des sexes ». Idem pour la réalisatrice en herbe Antonela Ngouleu Neslyne. La préparation du tournage de la série « Rose écarlates » du producteur et réalisateur a été aussi interrompue suite à la fermeture des frontières car une équipe de l’occident était attendue pour cela.
Côté festival, même s’il n’y a pas encore d’annonce officielle, il est probable que la septième édition du Festival Panafricain des Films d’école, prévue du 15 au 18 avril 2020, soit reportée comme Cannes. Ceci, tant que la maladie ne sera pas éradiquée. Une mesure qui pourrait aussi s’appliquer au Festival International des Images Comiques annoncé pour le mois mai.
Si la plupart sont donc en chômage technique, d’autres ont eu un peu de chance. C’est le cas du producteur et réalisateur Ebenezer Kempobia qui a bouclé le tournage de sa prochaine série «Madame... Monsieur » 3 jours avant le confinement. Vivement que lui et certains autres puissent avancer par télétravail.

.

Maimounatou Bourzaka