fr1 en1 

De son nom Babioya, ce sera une sorte de roman policier avec des gags

poulibe

Martin Poulibe (Droits réservés)

Mise en scène sous forme de polar, c’est l’histoire d’un homme qui vit en Asie du Sud et qui se rend compte qu’il ne peut pas faire d’enfant. Il décide donc de rentrer au Cameroun avec l’intention de récupérer le seul enfant qu’il a fait avec une fille qu’il avait abandonné.

Parti d’un devoir d’école, Babioya est avant tout l’œuvre des étudiants de Poulibe. Il leur avait assigné de produire un film d’une minute. Au regard du résultat de haute facture, l’enseignant s’est très vite aperçu du génie des élèves et c’est ainsi qu’ils ont décidé de travailler ensemble sur la thématique au point d’en arriver à la série.
Une bonne partie est tournée à Yaoundé et l’autre au site touristique d’Ebogo. A travers la qualité du matériel utilisé et le jeu d’acteur jugé impressionnant par son réalisateur, il préfère que ce soit les grandes chaînes de télévision qui diffusent la série précisant que:'' la qualité du feuilleton est au dessus de ce que nous avons eu jusqu’à présent sur nos antennes''.

Même si le réalisateur préfère garder le silence sur la date de sortie de la série, il  rassure les téléspectateurs sur le mérite de ce qui les attend. Pour lui : « Lorsque les gens vont le regarder, ils vont voir qu’on a une envie de bien faire même si on a pas réussi ».

Vivement la sortie officielle de cette oeuvre .

 

 

Maimounatou Bourzaka