fr1 en1 

La reine blanche d’Ebénézer Kepombia

Après foyer polygamique , la belle-mère, et  la veuve , Mitoumba met sur scène  la reine blanche , une série qui met à nu les blocages interculturels et prône les valeurs d’intégration culturelle à la fois nationale et internationale.

la reine blanche

Affiche la reine blanche (Droits réservés)

Parti célibataire de son village pour la France, Wilson revient marié légalement à Caroline, une femme étrangère, une femme blanche, une française. Une fois le village au courant de cette union, les réjouissances qui ont marqué son retour, se transforment en une série de tribulations, tant pour lui, que pour son épouse.

L’idée de mariage coutumier devient impossible. Il est arrêté par les notables et conduit chez le chef du village, qui le libère par la suite, et lui ordonne de se séparer de l’étrangère. Une union taxée d’abomination vis-à-vis de la tradition, et des ancêtres. Ses parents sont convoqués à la chefferie.

 C’est la série que vous offre l’acteur, réalisateur, scénariste et producteur, Ebénézer Kepombia, connu sur le nom de Mitoumba.

Construit aussi bien sur un ton pathétique qu’humoristique, l’on y retrouve des comédiens connus tels que big mop, Mamiton, Essola, Pétrol, Assimba, et bien d’autres.

 La reine blanche passe tous les samedis sur la chaine de télévision Canal2 international à 19h30 et est disponible sur You tube.

Canicha Djakba