fr1 en1 
  • Home
  • Les gens
  • 31 femmes du cinéma camerounais : Noëlle Kenmoe, la force de la mobilisation

31 femmes du cinéma camerounais : Noëlle Kenmoe, la force de la mobilisation

L’actrice, productrice et scénariste camerounaise brille par sa capacité à faire le plein des salles obscures.

Noelle Kenmoe

Le public camerounais se fait rare en salle depuis quelques années. L’on a encore en mémoire les tristes clichés des festivals ou des grandes premières de films avec des chaises vides. Ceci, depuis le vent de fermeture des salles de cinéma qui a soufflé à la fin des années 90. Aujourd’hui, on ne voit des rangs interminables que lors de la diffusion des blockbusters américains à Canal Olympia ou au Cinéma l’Eden. Cependant, certains jeunes ont pu inverser la tendance. Il s’agit entre autres de Thierry Ntamack, Claye Edou et Noëlle Kenmoe. En ce mois destiné à la femme, Cinecamer s’intéresse à cette amazone du cinéma camerounais qui a su briser les codes. Elle a conduit les campagnes de communication de « Shenanigans » produit par Muriel Blanche, « Et si c’était à refaire », « 2 avril », des films dévoilés au public dans des salles archi-combles.

Noelle Kenmoe 2
« Shenanigans » est sans aucun doute le film camerounais qui a fait le plus de buzz en 2019 à cause de son casting cinq étoile, sa campagne de promotion et le nombre de cinéphiles présents à la première. Tellement qu’ils étaient nombreux à vouloir découvrir ce film que l’équipe a dû organiser une autre séance de diffusion. C’était du jamais vu pour la nouvelle génération ou alors celle qui n’a pas connu les heures de gloire de l’Abbia ou du Wouri. Une réussite due à la stratégie de communication mise en place par Noëlle Kenmoe. Tellement elle avait tout donné pour ce film qu’elle s’est retrouvée à l’hôpital après. Si certaines mauvaises langues ont affirmé que ce fut un succès à cause de la popularité des héroïnes et de la productrice du film, Noëlle n’a pas tardé à leur prouver le contraire. Quelques mois après, elle a remis le paquet pour la première de son film sur l’autisme « 2 avril ». La réalisatrice de « Effet Boomerang » a ainsi inscrit son nom en lettres d’or dans les annales du cinéma camerounais.

Noelle Kenmoe & muriel blanche
Sa stratégie : le matraquage médiatique, la proximité avec les internautes, la participation dans les groupes populaires de Facebook. Autre atout et pas des moindres, son élégance. Elle en jette à chacune de ses apparitions et publications. Sans oublier sa bonne humeur dans chacune des vidéos qu’elle poste lors de ses passages sur les plateaux de télévision. On se souvient de cette fameuse vidéo où elle se trémoussait sur « Yope » du Congolais Innoss’B qui a cartonné sur les réseaux sociaux. Preuve qu’elle a bien assimilé ses cours de communication apprises à l’Université de Douala.

Noelle Kenmoe 3
Au cinéma, Noëlle ne brille pas que pour ses talents de mobilisatrice, « la reine du public » est également réalisatrice, scénariste et productrice. Des métiers qu’elle a embrassés après avoir officié comme enseignante pendant des années. Celle qui a toujours rêvé d’être institutrice et cinéaste a fait ses premiers pas au 7e art en 2008 pendant qu’elle était encore à la Fac. C’était dans la série « Dreams city » du Réalisateur Edmond Fossito. Elle a par la suite roulé sa bosse dans le métier dans les films et séries comme « Ennemie Intime », « Philippe et Angel », « Destin irréversible », « Jugement dernier », « La cage des barbares », « Les Nangas » « Rebirth » et bien d’autres avant de mettre sur pied sa maison de production et de réaliser ses trois longs métrages « 2 avril », « Et si c’était à refaire » et « Effet Boomerang ». La star de Batié a également fait des apparitions remarquées dans quelques épisodes de la web-série « Pakgne », ce qui contribué à accroître sa notoriété sur la toile. 
Côté distinctions, la fan de Uche Jombo a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine à la 5e édition du Festival international du cinéma indépendant de Bafoussam pour sa performance dans « Effet Boomerang ». Elle est aussi l’égérie du Savon May. N’hésitez donc pas à la contacter pour faire le plein lors des premières de vos films.

  

Maimounatou BOURZAKA